Faire évoluer votre profession et
profiter de nombreux avantages!

Congrès national, Rassemblement
collégial, Colloque plein-air

Dernières nouvelles

Communiqué - Rendez-vous pour la réussite éducative

Rendez-vous pour la réussite éducative – des actions concrètes dès la rentrée 2021


Sherbrooke, le 1er avril 2021 La Fédération des éducateurs et éducatrices physiques enseignants du Québec (FÉÉPEQ) était parmi les invités de la première séance tenue dans le cadre du Rendez-vous pour la réussite éducative. Des propositions et des solutions concrètes ont été présentées aux ministres Isabelle Charest et Jean-François Roberge, qui ont fait preuve d’une grande écoute et d’une belle ouverture sur l’originalité des idées apportées.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

Document officiel


Rendez-vous pour la réussite éducative – des actions concrètes dès la rentrée 2021



Sherbrooke, le 1er avril 2021 La Fédération des éducateurs et éducatrices physiques enseignants du Québec (FÉÉPEQ) était parmi les invités de la première séance tenue dans le cadre du Rendez-vous pour la réussite éducative. Des propositions et des solutions concrètes ont été présentées aux ministres Isabelle Charest et Jean-François Roberge, qui ont fait preuve d’une grande écoute et d’une belle ouverture sur l’originalité des idées apportées.

La rencontre étant tenu à huis clos, il n’est pas possible de partager ce que les autres participants ont nommé. Toutefois, voici quelques propositions soumises par la FÉÉPEQ, au nom des enseignants d’éducation physique et à la santé (EÉPS), et qui ont retenues l’attention.

Réussite éducative des élèves, rattrapage scolaire et réduction des écarts pédagogiques

  • Diminuer les temps de surveillance non pédagogique (récréation, etc) afin de mieux utiliser l’expertise des enseignants pour offrir plus d’opportunités en soutien pédagogique;
  • Mettre en place des conditions structurantes pour faciliter l’accès à l’enseignement à l’extérieur et en plein air, dont en éducation physique et à la santé;
  • Faciliter l’accès aux infrastructures sportives dans les écoles pour les activités libres et autonomes;
  • Déployer dans toutes les écoles secondaires le projet « Corps actif – Cerveau performant », démontré scientifiquement comme très efficace dans la réduction des écarts pédagogiques en français et en mathématiques;
  • Implanter dans toutes les écoles secondaires le projet pédagogique « Motiver pour mieux apprendre ».

Organisation scolaire et encadrement pédagogique

  • Remettre de toute urgence les mesures 15023 et 15028 en mode protégé et les arrimer avec la recherche afin de s’assurer qu’elles atteignent les objectifs visés;
  • Mettre en place dès la rentrée 2021, le développement et l’insertion des programmes multisports de nature récréative;
  • Impliquer les élèves dans les décisions de l’école, notamment dans la grille-matière ou dans le projet pédagogique afin d’augmenter le sentiment d’appartenance à l’établissement et leur motivation;
  • Rendre obligatoire la réussite des cours ÉPS pour l’obtention du DES indépendamment du cours ECR;
  • Intégrer dans la tâche des enseignants, une portion propre au développement professionnel dont les communautés de pratique et les communautés d’apprentissages professionnelles et les rendre accessibles aussi aux enseignants spécialistes.

Santé mentale et bien-être des élèves

  • Valoriser le S dans EPS : il signifie « santé » et les enseignants en ÉPS sont les experts dans l’école pour aborder la santé dans sa globalité par les saines habitudes de vie;
  • Reconnaître le cours d’éducation physique et à la santé comme la mesure la plus inclusive et accessible pour tous les jeunes du Québec;
  • Introduire des plages horaires curriculaires dédiées aux saines habitudes de vie : malgré qu’elles soient déjà dans le programme d’ÉPS, le «déficit actif» des élèves force les EÉPS à maximiser le temps d’engagement moteur.
  • La mise en place dès la rentrée 2021, de laboratoires d’intégration pratique en saines habitudes de vie, sous la responsabilité des enseignants en ÉPS tant au primaire qu’au secondaire;
  • Prioriser l’implication des EÉPS dans les projets de SHV afin de favoriser le retour réflexif, la rétention des acquis et un contenu arrimé avec les compétences du PFEQ, contrairement à de nombreuses sous-traitances présentes actuellement dans le milieu scolaire.

« Nous sommes persuadés que les ministres Charest et Roberge mettront tout en oeuvre pour soutenir la réussite éducative des élèves et leur assurer un milieu de vie scolaire qui favorisera leur bien-être et leur santé globale, » mentionne Véronique Marchand, directrice de la FÉÉPEQ.

La FÉÉPEQ a conclu ses interventions par la citation suivante : « La pandémie nous force à trouver des moyens concrets, réalistes et efficaces pour en contrer les effets à court terme mais aussi à moyen terme. Les enseignants en ÉPS sont fiers de faire partie de la solution : par leur expertise particulière et leurs compétences, ils contribuent à la réussite éducative, au bien-être et à la santé globale des élèves ».

− 30 −

Pour information :
Véronique Marchand, Directrice
Fédération des éducateurs et éducatrices physiques enseignants du Québec (FÉÉPEQ)
Cellulaire : 819-238-4661
direction@feepeq.com 

Retour à la liste des nouvelles